Naissance d’un parc

Naissance d’un parc

Le terrain entourant la Villa a subi des aménagements dans les années 1923/24. Ainsi, des allées et pseudo-pelouse (plantes grasses courtes locales dites "griffes de sorcières") furent réalisées. De plus, un certain nombre de plantes grasses et arbres typiques de la région tels que des palmiers, pitosporums, agaves, cierges, boules de balmer et figues de barbaries furent plantés.

A cette même époque, une allée de palmiers de variété Phoenix fut plantée. Ces palmiers, dont l’introduction sur la côte d’azur remonte aux années 1864, étaient des présents remis au Docteur COTTENOT par ses patients. Ces palmiers ont aujourd’hui plus de 90 ans. De plus, sur une autre partie du terrain, vouée initialement à la culture et acquise par le Docteur Paul Henri COTTENOT et sa femme le 2 mai 1922, des activités de culture maraîchère furent poursuivies.

Les cultures réalisées concernaient des légumes, des agrumes (citronniers, orangers, mandariniers, pomelos), des arbres fruitiers (pêchers, pruniers, figuiers, bananiers) ainsi que de la vigne. Cette dernière fut arrêtée progressivement dans les années 1980 compte tenu de problèmes d’eau.

(Cliquer une photo pour démarrer le diaporama)
Zoom
Plantation d’une allée de palmiers (1923/24) - vue Est
Zoom
Naissance d’un parc
Plantation d’une allée de palmiers (1923/24)
Zoom
Naissance d’un parc
Aperçu de l’allée principal et du palmier central (1928)