Aude SARDIER

Aude SARDIER

Altiste de formation, elle obtient en 1992 le premier prix du conservatoire de Bordeaux puis intègre le conservatoire de Toulouse et devient premier alto de l’orchestre régional de la Cité Ingres à Montauban, avant de venir s’installer à Nice. Là, elle passe une licence en Musicologie, puis une maîtrise sur le langage musical de Claude Debussy.

Cette musicienne polyvalente débute le chant avec Catarina Laborde. C’est alors que tout s’enchaîne, un an après, elle entre dans la classe de Suzanna Rosander, à Cannes, et l’année suivante dans celle de Catherine Decaen au CNR de Nice. C’est là qu’elle obtient son premier prix de chant, en juin 2001, alors qu’elle ne chante que depuis trois ans.

Malgré un parcours rapide, cette soprano s’est tout de même forgée une certaine expérience de la scène puisqu’elle a chanté le rôle de Simone dans Les Mousquetaires au Couvent de Louis Varney avec le centre de formation lyrique "Lyricannes". Dans le même cadre, le rôle d’Annina d’Une nuit à Venise de Johann Strauss en décembre 2000 et février 2001. Au mois d’août 2001, elle est engagée par Paul-Émile Fourny - Directeur de l’Opéra de Nice - pour incarner Micaéla dans Carmen de Georges Bizet au festival du château de Roquebrune Cap Martin.

Intéressée par la musique dans son intégralité, elle chante en soliste le Stabat Mater de Boccherini à l’église anglicane de Nice. Cette même curiosité permet à Aude de chanter accompagnée de huit violoncellistes les Bacchianas Brasileiras de Heitor Villa-Lobos lors de trois concert niçois organisés par la Fondation Kosma.

En octobre 2001, elle est invitée à bord de L’Adriana afin de participer à une croisière lyrique. C’est ainsi qu’elle aura l’occasion de chanter dans le théâtre antique du site romain de Sabratha, en Libye, lors d’un concert consacré à l’opéra français.

Retour au récital lyrique à la Villa le Roc Fleury

Aude Sardier

 

Voir aussi...

Contacter A. Sardier