1843-1921

1843-1921

Depuis, au moins, 1843,

Monsieur Antoine BLANCHI était propriétaire d’un terrain situé sur une zone agricole et voué à des activités maraîchères. Celui-ci se trouvait à l’époque dans le quartier de Cap-d’Ail dit " Le Plan ".

Le 9 janvier 1907

Madame Louise GIACCARDI née LORENZI hérite de son grand-père, Monsieur Antoine BLANCHI, d’un terrain sur lequel, elle fait édifier, avec son mari une bâtisse. Cette maison, d’un étage et disposant d’une cave, devient, sans doute à cette époque un Hôtel-Restaurant connu sous le nom de "Hôtel Réserve du Cap-Fleury" (le terme Réserve signifiant réserve de poissons) spécialisé dans les poissons et fruits de mer. C’est sans doute de cette époque que la Villa a hérité de son ornement spécifique de plafonds peints.

Le 23 octobre 1919

La Marquise BUCCICO acquiert cette demeure et le terrain, mais n’y apportera aucune modification architecturale.

Le 29 janvier 1921

Le Docteur Henri Joseph COTTENOT et sa femme madame Mathilde OUDIN acquièrent de la Marquise BUCCICO cette propriété. Un cliché d’époque, pris depuis "la pointe des Douaniers", permet d’apprécier l’architecture de cette bâtisse qui fut aussi celle de l’hôtel-restaurant. L’entrée se faisait vraisemblablement sur le côté de la face Est. L’accès au premier étage se faisait par un escalier intérieur en marbre qui existe toujours. A l’étage se trouvaient trois petites chambres disposant d’un balcon commun.
Zoom
Vue depuis la Pointe des Douaniers
Villa le Roc Fleury (ex-Hôtel de la Réserve) lors de son acquisition en 1921
Par ailleurs, cette villa présentait un toit en terrasse caractéristiques des villas d’inspiration italienne de cette période. Il est visible sur le cliché qui permet également d’apprécier l’environnement de cette villa à l’époque.
Zoom
Secteur agricole du Cap des Douaniers
Vue de la face nord de la bâtisse et du terrain voué à l’époque à une activité maraîchère (au début des années 1920)

Site du Cap Fleury avec la voie ferrée

 

La Pointe des Douaniers